• Accueil
  • Plan du site
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • A-
  • A
  • A+
Les Bréviaires

Tourisme/La chaîne des étangs

La chaîne des étangs

Un peu d'histoire

Quand, en 1661, Louis XIV âgé de vingt-trois ans accède enfin au trône, son choix est fait de ne pas maintenir sa cour au palais du Louvre.
Son choix s’est  porté sur le site actuel du château de Versailles.
A l’époque, lorsqu’on pensait château, on comprenait non seulement les bâtiments, mais aussi les jardins (à la française), écrins de verdure pour les jeux de fontaines, de cascades et de jets d’eau qui en étaient l’apanage principal.

Afin de résoudre les problèmes d'alimentaion en eau du château, Colbert fit créer la chaîne des étangs supérieurs. Les travaux furent achevée en deux années (1684-1685), reliant les étangs de Trappes par le canal du « Grand lit de rivière » et comprenant l’étang des Noës, les étangs de Hollande Bourgneuf, Malmaison (Corbet), Port Royal (Pourras), St Hubert, le Perray et la Tour.L’ensemble des rigoles drainant les pluies jusqu’aux étangs représentait environ 180 km dont 34 pour le « Grand lit de rivière ».
 
Le débit théorique des étangs gravitaires montait jusqu’à 12.000 m³/jour, sans compter les fuites et l’évaporation. Or, le fonctionnement ordinaire des fontaines, c’est à dire, seulement les fontaines visibles du château requérait déjà 13.250 m³/jour. Le débit maximum de toutes les fontaines, lors de grandes fêtes, s’élevait quant à lui à 75.600 m³/jour.

chaîne des étangs et rigoles